Les feux de position et le contrôle technique : ce qu’il faut savoir

Les feux de position, également appelés veilleuses, jouent un rôle crucial dans la sécurité routière. Ils permettent de rendre un véhicule visible lorsqu’il est stationné ou lorsqu’il circule dans des conditions de faible luminosité. Lors du contrôle technique, l’état et le fonctionnement des feux de position sont systématiquement vérifiés. Cet article explique l’importance des feux de position, les critères de vérification au contrôle technique et les conséquences d’une défaillance.

Importance des feux de position

Les feux de position sont conçus pour être visibles à une distance minimale de 150 mètres. Leur rôle est double :

  1. Visibilité à l’arrêt : Ils signalent la présence d’un véhicule stationné sur le bord de la route ou dans des endroits mal éclairés, réduisant ainsi les risques de collision.
  2. Visibilité en mouvement : En cas de faible luminosité (crépuscule, aube, brouillard léger), les feux de position complètent les feux de croisement pour assurer que le véhicule est bien visible pour les autres usagers de la route.

Contrôle technique et feux de position

Le contrôle technique en France est une vérification périodique de l’état de fonctionnement des véhicules, visant à garantir leur sécurité et à réduire leur impact environnemental. Les feux de position font partie des éléments inspectés lors de cette vérification. Voici les principaux points de contrôle :

Vérification des feux de position

  1. Présence et fonctionnement : Le contrôleur vérifie que tous les feux de position avant et arrière sont présents et fonctionnent correctement. Un feu qui ne s’allume pas ou qui est absent constitue une défaillance.
  2. État des ampoules : Les ampoules doivent être en bon état. Une ampoule grillée ou clignotante peut entraîner une contre-visite.
  3. Couleur et intensité lumineuse : Les feux de position doivent émettre une lumière de couleur blanche à l’avant et rouge à l’arrière. L’intensité lumineuse doit être suffisante sans être éblouissante.
  4. Propreté et état des lentilles : Les lentilles des feux doivent être propres et exemptes de fissures ou de dommages qui pourraient altérer la qualité de l’éclairage.
Lire plus  Les Citadines Audi : Luxe et Performance au Format Compact

Conséquences d’une défaillance

Si l’une des vérifications ci-dessus révèle un problème, cela peut entraîner une contre-visite obligatoire. La contre-visite signifie que le propriétaire du véhicule doit corriger la défaillance et représenter le véhicule au contrôle technique dans un délai imparti, généralement deux mois.

Comment prévenir les défaillances des feux de position

Pour éviter les désagréments liés à une contre-visite, il est recommandé de procéder à quelques vérifications et entretiens réguliers :

  1. Contrôle visuel régulier : Avant chaque départ, surtout pour les longs trajets, vérifiez que tous les feux de position fonctionnent correctement.
  2. Nettoyage des lentilles : Gardez les lentilles des feux propres pour assurer une bonne visibilité.
  3. Remplacement des ampoules : Changez les ampoules dès qu’elles montrent des signes de faiblesse (clignotements, intensité réduite).
  4. Inspection par un professionnel : Faites vérifier régulièrement votre système d’éclairage par un mécanicien, notamment avant le contrôle technique.

Conclusion

Les feux de position sont un élément essentiel de la sécurité routière. Leur bon fonctionnement est vérifié lors du contrôle technique, et des défaillances peuvent entraîner une contre-visite. En effectuant des vérifications régulières et en maintenant le système d’éclairage en bon état, vous pouvez éviter des désagréments et contribuer à la sécurité de tous les usagers de la route.

Mentions légales